La passion des chiens
Élevage Storm Haven - Colas Meunier - 63290 Noalhat - France - workTél. : 0473536947 45.734941, 3.720844 10 mars 2019
fontsizeup fontsizedown

Accueil du site > Cavalier King Charles > Historique

Historique

Chiots Cavalier King Charles
Chiots Cavalier King Charles

Le cavalier king charles est un petit chien à l’expression douce, gracieux et actif qui s’adapte à toutes les situations. C’est le compagnon idéal de la famille, il aime courir avec son maitre, comme jouer dans le jardin avec les enfants ou encore partager des câlins interminables sur le canapé avec sa maitresse. Il est très sociable avec les personnes mais aussi avec les autres animaux qui l’entoure : il n’hésitera pas à aller se blottir contre le chat dans sa panière !


Le cavalier king charles est apparu en Angleterre au Moyen Age


Cavalier King Charles dans la peinture du XVIII siècle
Cavalier King Charles dans la peinture du XVIII siècle

Le cavalier king charles est apparu en Angleterre au Moyen Age. Au XVIème siècle, « Henri VIII » le toléra à la cour des dames pour faire plaisir à sa fille « Elisabeth I ». Il était alors appelé « toy spaniel ». Ce sera qu’au XVIIème siècle que « Charles II » lui donnera son nom et sa notoriété. Mais à la même époque on vu arrivé à la cour le pékinois et le carlin, 2 chiens à face plate ! Ainsi pour suivre la mode, on créa des cavaliers au museau rétréci qui deviendront plus tard les « king charles ». C’est en 1886 que verra le jour le 1er club de race du king charles : le « toy spaniel club » où on y reconnaitra 4 couleurs : le prince charles (tricolore), le king charles (noir et feu), le rubby (marron) et le blenheim (marron et blanc).


En 1926, « Roswell Elridge », amoureux des cavaliers représentés sur les gravures du début du XVIIe, donna 25 livres à celui qui lui procurera un cavalier d’antan ! C’est alors qu’on se retrouva avec 2 sortes de petits chiens : les faces plates et d’autres plus allongées ! Mais il faudra attendre 1928 pour que le club de race officiel du cavalier king charles reconnaisse les standards distincts des 2 races : les cavaliers king charles et les king charles.


Le cavalier king charles a failli disparaître


La mode est souvent source de problème dans le monde canin. En effet, par sa faute de nombreuses races comme le cavalier king charles a failli disparaître. Afin d’éviter cela il a fallu avoir recoure à de nombreuses « retrempes » et « consanguinités » qui sont sans doute à l’origine des tares actuellement reconnues dans ces races. C’est pourquoi aujourd’hui, il est important, à mes yeux, de faire attention à ce phénomène de « race à la mode » et savoir repérer les abus !


L’histoire du "Blenheim"

JPEG - 47.3 ko


John Churchill, Duc de Malborough, était un grand amateur des cavaliers king Charles marron et blanc et en possédait une petite meute.


En 1704, il parti en guerre à Blenheim, une petite ville de Bavière. Son épouse, la Duchesse Sarah, pris avec elle une petite chienne gestante afin de rendre l’attente de son mari moins difficile.

JPEG - 36.3 ko

Un jour où elle était très anxieuse, elle prit cette petite boule de poile sur ses genoux et sans sens rendre compte lui appuya très fort sur le front avec son pouce. Le lendemain, l’animal mis bas à une portée ayant une tache marron sur le front : « la marque du pouce de la Duchesse » !

Lors du retour vainqueur du Duc on dénomma tous les petits épagneuls marron et blanc avec une tache sur le front « blenheim ». Cette marque fut longtemps une caractéristique fondamentale de cette couleur dans le standard. Aujourd’hui, elle est encore très appréciée des juges de beauté et le nom de blenheim désigne toujours cette couleur.

N° Elevage : 631449 - N° Certificat de Capacité : 63-021 N° siret : 43456672500025